Atelier de la formation des acteurs sur WASH-GIRE PROGRAMME WATERSHED MALI

L’an deux mille dix neuf, et du 26 au 28 novembre, à l’Hôtel Massaley, s’est tenue la formation des acteurs sur l’intégration Wash-GIRE dans un cadre de plaidoyer/lobbying. Organisé par CAEB et Wetlands International, cet atelier a regroupé:

  • Les partenaires nationaux de mise en oeuvre du programme Watershed au Mali;
  • Les partenaires du consortium pour la mise en oeuvre de Watershed au Mali;
  • Les services techniques du secteur Wash;
  • Le secteur privé du sous-secteur assainissement;

Des partenaires techniques et financiers du secteur Wash au Mali

  1. L’objectif général de l’atelier:

L’objectif global de cet atelier est de former les acteurs du secteur Eau-Assainissement sur l’approche WASH-GIRE dans le cadre du projet d’appui au renforcement de la société civile pour une gestion durable de l’eau et l’assainissement.

  1. Les Résultats attendus:
  • Compréhension commune sur l’approche intégration WASH-GIRE par tous les participants (organisations de la société civile (OSCs), media et représentants des services techniques, les SACPN des mairies des 6 communes du district de Bamako, les SACPN de la mairie urbaine de Mopti, mairie de Markala et de Macina et autres acteurs)
  • Documentation des (bonnes) pratiques existantes en matière d’intégration WASH-GIRE dans les zones d’intervention du projet et faire un plan de suivi
  • Une stratégie de plaidoyer concernant l’intégration WASH-GIRE dans les zones d’intervention est élaborée – mais nécessite un suivi après l’atelier.
  • Un plan d’action pour le plaidoyer WASH-GIRE auprès des OSC et media est établit.
  • Des nouvelles relations et nouveaux liens entre les représentants des organisations de la société civile et les représentants du gouvernement sont établis.
    1. Le déroulement de l’atelier:

    3.1. La Cérémonie d’ouverture:

    La cérémonie d’ouverture a commencé vers 09h30 par les mots de bienvenue du  Directeur du Bureau Sahel de Wetlands International à l’ensemble des participants. Il a souligné que pour assurer un accès durable aux services Wash, qu’il est impératif pour l’ensemble des acteurs du secteur Wash d’aller vers une meilleure Gestion des Ressources en Eau (GIRE). Il a invité les participants à des échanges fructueux afin qu’au terme des trois jours, nous puissions atteindre les résultats escomptés. Avant de terminer son discours, il a remercié le Ministère des Affaires Etrangères du Royaume des Pays Bas de son soutien financier pour la tenue du présent atelier.

    L’honneur est ensuite revenu au représentant du Directeur National de l’Hydraulique du Mali de tenir son discours d’ouverture. Dans son allocution, il a attiré l’attention des participants sur la fiabilité des données dans un exercice de plaidoyer/Lobbying et que la GIRE a fait son chemin au Mali depuis dix ans. Se faisant donc, il a souligné l’impérieuse nécessité pour nous nous d’harmoniser les deux approches pour un accès durable des populations aux services Wash. Avant de déclarer ouvert les travaux de l’atelier, il a invité les participants à plus d’assiduité tout le long de l’atelier et a déclaré ouvert les travaux des 3 jours de  l’atelier.