Le compostage, Une alternative endogène pour la restauration des sols dégradés

 

Les producteurs céréaliers et maraichers des cercles de Nioro et Nara ont longtemps été confrontés aux aléas climatiques et aux facteurs édaphiques caractérisés par l’insuffisance des pluies et la pauvreté des sols, réduisant du coup la rentabilité agricole. Plusieurs tentatives ont été testées pour offrir aux producteurs des sols propices à une agriculture intensive, mais malheureusement toutes ces tentatives ont échoués. En 2013, avec l’arrivé du programme de « Lutte contre l’Insécurité Alimentaire et la Malnutrition – PLIAM » dans les deux cercles, la composante production végétale et agro écologie piloté par SOS Faim Belgique et l’ONG malienne CAEB (Conseils et Appui pour l’Education à la Base) a inscrit la restauration des sols dans ses priorités. L’activité a démarré en octobre 2013 et continue toujours dans la zone.document de comprehension.pdf

Laisser un commentaire