10 697 enfants sortis de l’ignorance grâce à CAEB

10 Avr 2011 2 Commentaires

Dans ses efforts pour l’éducation des enfants, l’ONG CAEB amène chaque année et cela depuis 2005 des milliers  d’enfants à avoir accès à l’éducation à travers son programme de Stratégie de Scolarisation Accélérée/Passerelle (SSA/P).  Le programme SSA/P est mené en partenariat avec la Fondation Stromme au niveau des villages des localités cibles. En 2010 CAEB a signé un accord de partenariat avec le gouvernement du Mali dans le cadre de la mise en œuvre de la SSA/P. Cet accord de partenariat a permis de recruter 750 enfants sur les 2000 de la campagne 2010-11.
Pour la campagne 2010-2011 l’ONG s’est engagée à amener  2 000 enfants à avoir un accès à l’éducation à travers SSA/P. Les  2 000 enfants concernés  sont âgés de 8-12 ans et sont des enfants qui sont soit des non scolarisés ou des déscolarisés précoces ayant perdus tout espoir d’étudier. Ils sont issus de parents pauvres en milieu rural qui n’ont pas de moyens pour assurer leur scolarité afin d’avoir un niveau de formation adéquat. L’objectif du programme est  de donner à ces enfants non scolarisés âgés de 8-12 ans une nouvelle chance pour accéder à l’éducation.
En octobre 2010 l’ONG a recruté les 2 000 enfants qui suivront une formation accélérée de 9 mois et seront insérés dans le système classique courant la campagne 2011-2012.
De 2005 à ce jour, le cumule de l’effectif des enfants formés par CAEB est de 10 697. Ce qui contribue considérablement à l’augmentation du taux de scolarisation dans les cercles de Kolokani, Banamba (Région de Koulikoro) et le cercle de Bougouni (Région de Sikasso). Pour l’encadrement de ces enfants 311 centres ont été créés par l’organisation dans les différentes localités couvertes par le programme.
En plus des enfants, l’ONG organise leurs parents en comité de gestion et les forment en leurs rôles et responsabilités dans la mise en œuvre des activités du programme. Du démarrage du programme à ce jour 2 355 membres de comité de gestion de centre ont été formés. A ce jour les comités formés sont mobilisés pour la question de l’éducation dans les villages.
Dans tous les villages couverts par le programme, tous les enfants ayant l’âge d’aller à l’école sont inscrits automatiquement. Ce qui fait que la scolarisation est effective au niveau de certains villages grâce à l’intervention du programme.

2 Commentaires

  1. En réalité c’est un grand apport. Je vous souhaite encore bonne continuation. Ces enfants,leurs et l’État malien vous seront reconnaissants.

Laisser un commentaire